Former les actifs qui bénéficient le moins de formation : les moins qualifiés, les femmes et les séniors

  • Axe : Formation professionnelle >
    • Objectif : Pour les actifs occupés : former les actifs occupés qui bénéficient le moins de la formation, en particulier les moins qualifiés, les femmes et les seniors
Appel à projets FSE - Orientations 2018-2020 de la DIRECCTE IDF
ASSISTANCE AUX PERSONNES UNIQUEMENT

Rappel de la codification du PON FSE pour déposer un dossier dans "Ma Démarche FSE" :

Axe 2 / OT 8 / PI 8.5 / OS 3

Les porteurs de projet sont invités à consulter l'intégralité des critères de sélection et des actions éligibles au titre du PON FSE avant d'effectuer le dépôt de leur dossier dans Ma Démarche FSE

1. Objectifs

Dans ce cadre, le FSE soutient l’accès à la formation pour les salariés les moins qualifiés, en contrats aidés, en intérim, en contrats à durée déterminée, et les seniors.

Par ailleurs, l’attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris ayant pour conséquence un effet accélérateur sur le développement des infrastructures nécessaires, notamment en matière de transport, une attention particulière est portée aux projets concourant au déploiement du Grand Paris.

Les actions soutenues pourront viser à l’optimisation, par les salariés de bas niveau de qualification,  des compétences en matière d’utilisation des outils du numérique, y compris dans des perspectives de veille et de recherche d’informations nécessaires  au développement de l’entreprise lorsqu’il s’agit de TPE-PME).

 

2. Typologie d’actions

  • Formation à la reconversion des salariés issus exclusivement des secteurs ou métiers en difficulté

Il s’agit des secteurs d’activité ou métiers « sensibles » présentant des difficultés particulières à l’échelle francilienne et pour lesquels une dynamique paritaire/partenariale sur le sujet de la reconversion a été engagée :

  • Fabrication de textiles, habillement, cuir et chaussures ;
  • Activité d’agences de voyages et activités connexes ;
  • Imprimerie ;
  • Collecte, traitement et élimination des déchets ;
  • Publicité et études de marché ;
  • Commerce de gros (à l’exception de l’automobile et des motocycles) ;
  • Autres secteurs pour lesquels le porteur de projet démontrerait la fragilité spécifique en Ile-de-France.

 

  • Formation pour l’adaptation des compétences des salariés :

Il s’agit de formations dans des secteurs qui doivent s’adapter aux nouvelles évolutions technologiques et/ou organisationnelles, dans les TPE-PME

Pour la période 2018-2020, plusieurs orientations prioritaires sont ciblées, au regard du contexte francilien :

  • Les secteurs d’activité concourant aux chantiers du Grand Paris seront privilégiés :
    • Bâtiment et travaux publics – BTP ;
    • Ferroviaire ;
    • Economie circulaire (récupération et réemploi des déchets et déblais de chantiers) ;
    • Aménagement des espaces verts ;
    • Sécurité/gardiennage.

Les actions en faveur des salariés intérimaires sont éligibles dès lors qu’elles servent à sécuriser les parcours professionnels et s’inscrivent dans une optique d’insertion dans l’emploi durable.

  • Des actions d’appui à la modernisation et la transformation des TPE-PME pourront être soutenues, dès lors qu’elles visent à favoriser une montée en compétences des salariés des filières industrielles, pour accompagner l’évolution des métiers, notamment par la présence accrue du numérique et/ou du digitale, de la robotisation dans l’usine, et la transition écologique.
  • Les secteurs franciliens en mutation nécessitant un accompagnement spécifique des bas niveaux de qualification, notamment le médico-social, les services à la personne, le tourisme, la distribution.

Sur cette thématique de la formation pour l’adaptation des compétences des salariés, les montants FSE des projets attendus s’élèvent, sauf exception, au minimum à 100 000€. Les montants FSE des projets peuvent être plafonnés dans le cadre de l’instruction au regard de la maquette financière annuelle disponible, en fonction des trois orientations prioritaires mentionnées ci-dessus, et de l’importance relative des besoins des autres secteurs d’activité.

  • Formation de salaries en parcours d’insertion :
  • Formation en faveur de salariés de l’IAE :

- Savoir de base, alphabétisation, Français langue étrangère en situation professionnelle ;
- Formations professionnalisantes adaptées au contexte professionnel, pouvant déboucher sur des certificats, des formations pré-qualifiantes ou qualifiantes. Ces formations peuvent concerner, soit des techniques transférables (maitrise du numérique) soit cibler les filières suivantes : bâtiment, espace verts, gestion des déchets, services à la personne, logistique, sécurité, nettoyage, vente, hôtellerie/restauration.

  • Diagnostic, positionnement pré-formatif, parcours individualisé de formation intégrant les prérequis et débouchant sur des formations certifiantes et qualifiantes de salariés en contrats aidés (en CAE uniquement).

 

Changements attendus :

  • Améliorer l’accès à la formation et à la qualification des salariés, notamment des salariés les moins qualifiés, des salariés âgés de plus de 54 ans, des femmes, des travailleurs handicapés, des salariés en situation d’emploi instable (contrats à durée déterminée, contrats aidés, intérim…) des salariés issus de secteurs en difficulté ou impactés par des mutations nécessitant une adaptation pour préserver leur employabilité ;
  • Concentrer les efforts sur ceux qui en ont le plus besoin.

3. Typologie d’organismes porteurs de projet

OPCA, OPACIF entreprises et structures associatives, ARACT, partenaires sociaux, branches professionnelles, têtes de réseaux de l’IAE (régionales ou départementales), chambres consulaires, FLES.

4. Publics cibles

Les salariés les moins qualifiés, les salariés en contrats aidés, les travailleurs indépendants, les représentants du personnel, les partenaires sociaux, les dirigeants de TPE-PME. Pour les exploitants du secteur agricole, qu’ils soient salariés ou non, seules peuvent être retenues les actions visant une reconversion en dehors du secteur d’activité agricole.

Lancement de l'Appel à projets le 5/02/2018
Date limite de dépôt :
15/05/2018

 

DIRECCTE ILE-DE-FRANCE
Département du Fonds Social Européen
19-21, rue Madeleine VIONNET
93300 AUBERVILLIERS

idf [dot] departement-fseatdireccte [dot] gouv [dot] fr (Contact)

Dépôt obligatoire des dossiers sur le site
"Ma Démarche FSE"

 

 

Consulter toutes les orientations FSE 2018-2020 et les critères de sélection